Le Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Macky SALL, élu par ses Pairs de la sous-région, nouveau Président en exercice de la CEDEAO.

PR  CDEAO

Le Président de la République du Sénégal a été porté à la tête de l’institution communautaire au terme de la 47ème  Session ordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, tenue à Accra. S.E.M. Macky SALL remplace à ce poste le Président Ghanéen,  S.E.M. John Dramani MAHAMA.

Après s’être félicité du choix des Chefs d’Etat et de gouvernement, le Président Macky SALL a beaucoup insisté sur «la paix et la sécurité dans l’espace communautaire, en particulier en République sœur du Mali où la CEDEAO doit rester fermement engagée pour le respect inconditionnel de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale du pays; la lutte contre le terrorisme et toutes les formes d’extrémisme, particulièrement au Nigeria et en république du Niger, ainsi que le suivi des efforts communs contre le virus Ebola».


Enfin, le nouveau Président en exercice de la CEDEAO a souligné la nécessité de «l’accompagnement des processus de paix et d’élection dans notre sous-région pour la consolidation de nos actions en la matière ».

Le Président de la République du Sénégal a été porté à la tête de l'institution communautaire au terme de la 47ème  Session ordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, tenue à Accra. S.E.M. Macky SALL remplace à ce poste le Président Ghanéen,  S.E.M. John Dramani MAHAMA.

Après s'être félicité du choix des Chefs d'Etat et de gouvernement, le Président Macky SALL a beaucoup insisté sur «la paix et la sécurité dans l'espace communautaire, en particulier en République sœur du Mali où la CEDEAO doit rester fermement engagée pour le respect inconditionnel de l'unité nationale et de l'intégrité territoriale du pays; la lutte contre le terrorisme et toutes les formes d'extrémisme, particulièrement au Nigeria et en république du Niger, ainsi que le suivi des efforts communs contre le virus Ebola».

Enfin, le nouveau Président en exercice de la CEDEAO a souligné la nécessité de «l'accompagnement des processus de paix et d'élection dans notre sous-région pour la consolidation de nos actions en la matière ».

tl_files/actualite/prcdeao.jpg

Revenir